Sélectionner une page


Communiqué de presse d’Olivier MONTEIL

Conseiller Régional d’Occitanie
Délégué départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

En établissant dès janvier 2018 une hausse brutale et généralisée de la Contribution Sociale Généralisée (GSG), le Président MACRON a provoqué très imprudemment une rupture générationnelle : toute leur vie, les actifs concernés ont payé une lourde cotisation retraite au profit de leur Anciens. Aujourd’hui retraités, ils doivent à nouveaux cotiser ! De fait, la hausse de la CSG touche les retraités pour une moyenne de 500 € par an de prélèvement supplémentaire.

En outre, ces prélèvements se font sans limite plancher de ressources ni même sans la moindre considération de la situation de famille des retraités.

L’injustice du traitement des retraités par le gouvernement MACRON soulève une colère populaire parfaitement légitime, que le Front National des Hautes-Pyrénées soutient sans réserve comme il soutient pleinement les associations de retraités qui ont manifesté contre la hausse de la CSG à Tarbes ce 15 mars 2018.

Il rappelle que seul le Front National réclame :

– la suppression immédiate de la hausse de la CSG,

– le reversement des fonds (1 milliards d’euros annuel) alloués à l’Aide Médicale d’Etat (AME) qui offre la gratuité totale des soins médicaux aux immigrés clandestins, au profit des hôpitaux et des EPHAD,

– le rétablissement de la demi-part des veuves et des veufs,

– la revalorisation du minimum vieillesse en prime de pouvoir d’achat pour toute retraite inférieure à 15 € mensuels.

Nous sommes, ou nous serons, tous des retraités ! Monsieur MACRON, un peu plus de dignité et de respect pour nos Anciens !