Sélectionner une page
Ce samedi 28 avril 2018 à Tarbes, la fédération Front National des Hautes-Pyrénées tenait un déjeuner patriotique dans un restaurant de Tarbes, rempli et privatisé pour l’occasion. Outre le fait de partager, de l’avis unanime de tous les frontistes présents et heureux de se retrouver, un excellent repas et un inoubliable moment de convivialité entre patriotes, le FN 65 accueillait une invitée de marque, le docteur Joëlle MELIN, membre du Bureau National du FN et élue députée au Parlement européen sur la liste de Louis ALIOT (circonscription Sud-Ouest) en 2014. Après avoir accueilli Joëlle MELIN, le Délégué départemental FN Olivier MONTEIL,conseiller régional d’Occitanie, a remercié les nombreux participants, dont notre ami Michel CARRERE, secrétaire départemental adjoint de Debout La France pour les Hautes-Pyrénées, ou encore Sylviane LOPEZ, déléguée départementale adjointe de la fédération FN des Pyrénées Atlantiques, venue en voisine avec plusieurs militants du FN 64. Il a également félicité les nouveaux adhérents présents, puis a salué la mémoire de notre regretté camarade Claude MAILLARD, décédé la semaine dernière à l’âge de 84 ans et que nous avons accompagné à ses obsèques. Claude MAILLARD, adjudant parachutiste, ancien légionnaire, avait sauté sur Dien Bien Phu et était décoré de la Croix de guerre TOE. Adhérent au FN depuis 1984, décoré de la Flamme d’Honneur du FN, c’était un adhérent fidèle parmi les fidèles, qui n’a jamais renié ses idéaux ni jamais abandonné le combat frontiste, un véritable exemple pour tous. Le délégué départemental du FN 65 a évoqué le dernier Congrès du FN, puis les perspectives politiques dans notre département, où la droite a été littéralement phagocytée par MACRON et les LREM, ouvrant de facto la porte à de possibles et souhaitables rapprochements entre la droite résiduelle, le Front National et nos amis souverainistes tels que DLF. Membre de la commission Emploi et affaires sociales, ainsi que de la commission Environnement et santé publique, Joëlle MELIN a ensuite pris la parole en fin de déjeuner, pour décrire notamment les dérives folles de la Commission européenne, alertant notamment sur les prochaines destructions massives d’emplois au profit d’une robotisation (intelligence artificielle) en plein essor; exemple parmi d’autres des délires de la Commission européenne sur ce sujet: un « règlement » récemment adopté par la Commission (qui s’impose donc d’emblée à tous les pays membres) protège désormais les robots par une « personnalité juridique » propre, ce qui signifie qu’on pourra les opposer à des hommes lors de procès en Justice! La déconnection du réel par l’UE est décidément hallucinante et particulièrement inquiétante… En matière d’idéologie aveugle et de déni de réalité, Joëlle MELIN a d’ailleurs donné un exemple frappant: les idéologues gauchistes soixante-huitards ont ainsi fait un mal terrible dans l’éducation des enfants, en forçant l’apprentissage de la lecture et de la langue par la « méthode globale », ce qui contrevient à la réalité du fonctionnement médicalement prouvé du cerveau humain et explique les résultats calamiteux d’illétrisme à l’issu du primaire en France aujourd’hui. Joëlle MELIN a également fait le bilan de la gravissime situation financière de notre pays, où Macron, dépossédé de toute marge de manoeuvre, puise et va puiser de plus en plus dans la poche des Français (CSG, retraités, immobilier, etc.). Elle a enfin terminé par une analyse de la situation politique européenne, qui voit partout en Europe les mouvements nationalistes opposés à la globalisation mondialiste prendre de l’ampleur, voire parvenir au pouvoir. Dans ce mouvement général et indéniable, le Front National a toute sa place, comme il le montrera au 1er mai à Nice, au rassemblement du groupe Europe des Nations et des Libertés. Face aux délires mondialistes de MACRON et de ses ralliés, la dynamique d’une nouvelle Europe des Nations est lancée! Michel CARRERE, secrétaire départemental adjoint de DLF 65, est également intervenu pour un mot amical d’ouverture et de coopération pour l’avenir, avant que le délégué départemental du FN 65 Olivier MONTEIL ne lance notre hymne national La Marseillaise, reprise par une salle regonflée à bloc et en clôture de cette très belle journée d’amitié française!