Sélectionner une page
Ce 23 juin 2018, la fédération des Hautes-Pyrénées du Rassemblement National rejoignait ses amis du RN 32 à Bassoues (32) pour commémorer la bataille de l’Etendard et le sacrifice du chevalier Saint FRIS le 24 juin 732. Cette page d’Histoire contemporaine de la bataille de Poitiers n’est plus enseignée nulle part à nos enfants, c’est la raison pour laquelle le Rassemblement National lui rend hommage et célèbre l’épopée de ce prince chrétien, fils du roi des Frisons et neveu de Charles MARTEL, qui planta son éténdrad à Bassoues pour faire face aux armées d’invasion musulmanes d’Abd El Rahman en juin 732. Victorieux mais blessé par une flèche, Saint FRIS mourut le soir de la bataille, près du « pont du Chrétien » à l’est du village et fut enseveli par ses soldats. Retrouvé miraculeusement 200 ans plus tard, intact et revetu de son armure dans un sarcophage, Saint FRIS fut transféré dans une basilique construite à Bassoues pour receuillir sa dépouille au XIème siècle. Ses reliques sont encore conservées dans un reliquaire de la basilique. Avec les organisateurs de la manifestation, Olivier MONTEIL, conseiller régional et responsable départemental du RN en Hautes-Pyrénées, et Jean-Luc YELMA, conseiller régional et responsable départemental du RN dans le Gers, trois autres élus régionaux RN d’Occitanie avait rejoint la commémoration: Julien LEONARDELLI, conseiller régional et responsable départemental du RN en Haute-Garonne, Quentin LAMOTTE, conseiller régional, et Thierry VIALLON, conseiller régional et responable départemental du RN dans le Tarn et Garonne. Après un mot d’accueil prononcé par Jean-luc YELMA, une évocation historique de la bataille fut lue par Olivier MONTEIL, puis les cinq élus régionaux d’Occitanie déposèrent une gerbe commémorative avant d’entonner, avec la foule présente, une vibrante Marseillaise. Comme dans toute bonne manifestation gauloise, un gigantesque tablée de 80 couverts réunissait ensuite les militants du RN et leurs élus pour poursuivre les festivités autour d’un délicieux repas du terroir. Après le nouveau et indéniable succès de cette deuxième édition du Pélerinage Patriote de Bassoues, rendez-vous est pris pour revenir l’an prochain, encore plus nombreux et déterminés! Signe du destin? A l’heure même où les élus régionaux RN d’Occitanie célébrait la mémoire de Saint FRIS, martyr de la résistance à l’invasion sarrazine d’Abd El Rahman et à l’islamisation de la France en 732, la présidente de région Occitanie inaugurait en grande pompe la nouvelle grande Mosquée de Toulouse, bâtie sur 2000 m2 et pouvant accuellir quelques 3000 fidèles. Cela a au moins le mérite de la clarté, aux Français de choisir leur camp!