Sélectionner une page

Communiqué de presse

RASSEMBLEMENT POUR TARBES

La sécurité des Tarbais, toujours pas prise au sérieux par la municipalité sortante

 

Le bon sens populaire enseigne qu’on ne peut évidemment pas demander à celui qui est à la cause d’un problème d’être celui qui le résoudra.

En l’occurrence le laxisme de la municipalité sortante en matière de sécurité depuis des années, cause directe de la croissance de la criminalité et de l’insécurité qui règne à Tarbes aujourd’hui, ne trouvera pas sa solution avec elle. La preuve en a d’ailleurs été faite lors de la conférence de presse de la liste de M. Trémèges et son équipe sur la sécurité le vendredi 21 février dernier.

Le déballage de mesurettes inefficaces qui a été fait démontre deux choses : d’abord que le maire sortant a bien compris qu’il avait été mauvais sur le sujet de la sécurité puisque tout d’un coup il s’en préoccupe ; ensuite qu’il n’a toujours pas saisi l’ampleur du problème sécuritaire et de la nécessité de prendre des mesures fortes.

« Regrouper les uniformes » de la Police municipale et ceux des ASVP, qui ne sont pas des Policiers mais des contractuels chargés surtout de la verbalisation au stationnement, est un mélange des genres inutile et factice pour faire croire qu’il y aura plus de Policiers et qui n’apporte aucun effet opérationnel.

Recruter « 10 Policiers de plus » ou ajouter « 20 caméras », effectuer des « patrouilles de nuit » au lieu d’assurer une vraie permanence nocturne, ne permettront jamais d’assurer nuit et jour la tranquillité, montre le peu d’ambition et d’intérêt de la municipalité pour la sécurité des Tarbais.

Loin de ces postures d’affichage, le Rassemblement Pour Tarbes est le seul à proposer les mesures efficaces, sans lesquelles aucune sécurité ne sera rétablie dans notre ville : un commissariat municipal ouvert 7j/7 et 24h/24 à la disposition des Tarbais, des effectifs triplés (65 Policiers municipaux dont 15 affectés à la vidéo-protection H24), des missions de terrain, un vrai réseau de vidéo-surveillance de 150 caméras, le refus de l’immigration clandestine.

La Sécurité, c’est le Rassemblement Pour Tarbes !