Sélectionner une page

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 13 NOVEMBRE 2020

Libérez nos commerçants et nos restaurateurs !

Dans la droite ligne de la gestion calamiteuse de la crise du COVID 19 depuis ses débuts par le gouvernement MACRON, le Premier Ministre vient de réaffirmer le 12 novembre le maintien du reconfinement et le refus de tout allégement pour les petits commerçants jusqu’à fin novembre, et pire encore, au-delà du 1er décembre pour les restaurateurs et tenanciers de bars.

Cette volonté de ruiner le petit commerce et la restauration française, qui avaient pourtant pris toutes les mesures exigées pour se mettre aux normes sanitaires les plus drastiques, apparait totalement incohérente devant l’ouverture en parallèle des magasins de la grande distribution, où les foules se pressent en permanence en faisant courir bien plus de danger à la clientèle.

L’entassement des élèves dans les lycées et collèges, des enfants dans les cours de récréation et les cantines bondées ou encore des Français dans les bus ou dans les avions, ajoute à l’incompréhension et au sentiment légitime d’injustice de nos commerçants et restaurateurs.

Quelques maires courageux de notre région, tous RN (Perpignan, Béziers, etc.) ou LR (Lavaur), ont pris des arrêtés pour autoriser la réouverture des commerces et restaurants en ville, arrêtés symboliques mais nécessaires pour montrer leur solidarité avec le petit commerce et la restauration menacés de mort.

Il est déplorable mais éloquent de constater qu’ils n’ont guère été suivis dans notre département, voire critiqués par d’autres maires moins courageux mais plus impliqués, il est vrai, dans la piteuse défense de la désastreuse politique gouvernementale.

Condamner le petit commerce et la restauration à la fermeture, c’est condamner le petit commerce et la restauration à la mort, bien plus certaine que par le COVID 19 lui-même.

Le Rassemblement National des Hautes-Pyrénées exprime son entière solidarité avec les petits commerçants et restaurateurs bigourdans, salue l’initiative intelligente de la CCI des Hautes-Pyrénées à leur égard, et appelle le gouvernement à permettre la réouverture la plus rapide possible des commerces, bars et restaurants, quitte à contrario à fermer les grandes surfaces les plus importantes, car les plus facteurs de risques.

Vite, libérez nos commerçants et nos restaurateurs !