Sélectionner une page

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 19 JANVIER 2021

Stations de ski fermées : l’Etat macroniste gravit le sommet de l’Absurdistan !

 

Une fois de plus, le gouvernement macroniste s’apprête à ajouter une absurdité de plus à un flot déjà conséquent de mesures absurdes dans sa gestion calamiteuse de la crise sanitaire du COVID. Mais cette absurdité-là est aussi criminelle car elle menace directement de mort les 120 stations de ski françaises, à commencer par nos stations bigourdanes, vecteur primordial du tourisme mais également de la mise en valeur de notre sublime patrimoine pyrénéen.

En refusant d’autoriser la réouverture des remontées mécaniques le 20 janvier, le gouvernement macroniste met en péril la saison touristique de février, déjà très durement touchée par l’absence totale de restauration ou de simples bars et un ahurissant « couvre-feu » dès 18h, imposé totalement arbitrairement et sans aucune preuve scientifique de son éventuelle efficacité sur les évolutions de l’épidémie.

Le prétexte « d’éviter les brassages de populations […] après 16h ou 16h30 » évoqué par le ministre des PME Alain GRISET est totalement fallacieux puisque justement, après le ski, il n’existe strictement plus aucun lieu de convivialité ouvert dans les stations !

Toutes ces absurdités s’ajoutent à l’injustice constatée qu’on ne peut plus skier en pleine nature, à l’air libre et individuellement (le ski se pratique seul jusqu’à preuve du contraire !) alors que les enfants se bousculent dans les cantines scolaires des collèges et des lycées ou que les parisiens se massent dans les métros ou les bus.

Pas de doute, en plus d’avoir révélé son incroyable incompétence dans sa gestion catastrophique des masques en mars-avril, puis aujourd’hui encore dans sa gestion cataclysmique des vaccins qui fait de la France la risée du monde entier, le gouvernement macroniste ajoute l’absurde en persistant dans son  interdiction criminelle de réouverture des stations de ski.

C’est clair,  M. Macron ne skie certes plus à la Mongie, mais il a déjà atteint le sommet de l’Absurdistan !

Le Rassemblement National des Hautes-Pyrénées réclame la réouverture immédiate et d’urgence des stations de ski françaises et notamment pyrénéennes.

Il y a également urgence à rouvrir tous les services qui y sont impliqués comme la restauration, les salles de sports ou  les lieux culturels, qui sont prêts depuis longtemps déjà à accueillir le public dans le strict respect des normes sanitaires.

Partager